Simple-Art

Simply reality

Jeudi 8 septembre 2011 à 0:07

Parce que c'est dans cette chambre de Cité U que tout reviens. Le recul en plus.

C'est con, débile, immature et indigne, mais voila, il faut bien se l'avouer. Tu n'es plus là, et tu manques. On aura beau dire qu'on s'y attendait, on est jamais prêt pour se genre de chose. Surtout quand on aime comme moi je t'aime. je sais pas si tu t'en rend compte, de là où tu es. Je sais pas si un jour tu t'es rendu compte de l'amour que j'avais pour toi. mais de toute façon, maintenant, ça n'a plus d'importance, hein? Parce que maintenant que tu n'es plus là, tu as laissé comme un grand canyon. Un gouffre. un vide insatisfait depuis.
Alors voila. On en est là. je me pose des questions. Pourquoi. Comment. Est-ce que je te manque ne serait-ce qu'un peu, ou alors tu m'a oublié? Peut-être l'avait tu déjà fait.. C'est là que ça fait mal. C'est là que tu te dis que pendant 1 mois de ta vie, la seule chose que tu souhaitais, c'était la voir. Elle. Et pendant ce temps toi, tu t'en foutais? Ouais. Décidément, ça fait mal.
j'espère que tu ne tomberas jamais la dessus. Je te l'écris pour toi mais pas à toi. je l'écris simplement pour celui qui pourra me tendre une main.


Alors sois heureuse. Fais le pour moi.

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://simple-art.cowblog.fr/trackback/3135702

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast